La Porte Noire

IMG_0154 IMG_0173 IMG_0193 IMG_0204 IMG_0214 IMG_0216 IMG_0218 IMG_0224

Il doit être écrit quelque part que cette saison de ski ne sera pas comme les autres. A la difficulté de trouver de bonnes conditions d’enneigement, s’ajoute encore celle d’avoir une météo suffisamment stable, puis, quand le soleil s’annonce enfin, de trouver de la place dans les cabanes et dans nos agendas respectifs. Ainsi, ce dernier weekend nous a vu nous disperser tous azimuts, l’une au Mont-Tellier, l’autre dans la vallée de Gressoney, un troisième au col Durand, et nous, petite paire résiduelle, sur une course de substitution. Lire la suite ›

Publié dans Courses

La Para, 2640 m

20170311_095335 20170311_104730 20170311_123248 20170311_124249 20170311_131702 20170311_140221

Décidément, c’est tout ou rien. Depuis des semaines, voyant les faces des Préalpes se dégarnir au fur et à mesure que le thermomètre montait, lié à un ciel radieux, on était tous à scruter la météo à dix jours et à brûler des cierges pour appeler le retour des frimas et des précipitations, mais non, rien. Sans doute notre ferveur et nos sacrifices étaient-ils insuffisants, ou naïfs, ou trop païens, mais les cieux, eux, tardaient à intercéder. Et puis, brusquement, tout changea. Le ciel s’obscurcit, la lumière baissa, le vent enfla, secouant les branches et faisant valser les rares feuilles restées au sol. Un rien de plus et c’était le déluge nous ramenant Noé, ou l’entrée dans l’apocalypse de Belzébuth, plutôt que l’avènement du paradis promis par Aphrodite. Alors, comme par miracle, il neigea. Loin de nous tout d’abord, des masses de flocons s’abattirent aux Grisons, puis, se rapprochèrent par vagues du Gothard, jusqu’à atteindre enfin le Chablais et les Préalpes. En parallèle, le niveau de risque d’avalanches passa d’heure en heure de 2 à 3, puis grimpa à 4, venant à notre rencontre, avant de retomber juste avant la fin de la semaine. Et si maintenant le soleil ne revenait plus ? Lire la suite ›

Publié dans Courses

Le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune ne le sait pas …

Pauvres_01 Pauvres_02 Pauvres_03 Pauvres_04 PteMasserey_01 PteMasserey_02 PteMasserey_03 PteMasserey_04

Depuis quelques jours, on était dans le bleu. Celui du ciel tout d’abord, puisqu’un anticyclone était stationné sur nos têtes depuis plusieurs semaines déjà, maintenant une chape de brume sur Genève, et assurant ailleurs un ensoleillement radieux qui faisait barrage à toute nouvelle précipitation. Dans le bleu aussi, par le report aux calendes grecques de la balade nocturne en raquette ; pas de neige, pas de lune. Lire la suite ›

Publié dans Courses

Formation avalanche

IMG_0065 IMG_0082 IMG_0083 IMG_0084 IMG_0098 IMG_0105

Pour chacun en janvier, la préoccupation première est de mettre en œuvre toutes les bonnes résolutions prises au passage de la nouvelle année, parfois à la légère, dans les embrassades sous le gui et les cotillons. Dans notre vie trépidante de consommateur invétéré et pressé, la liste des améliorations à envisager est parfois bien longue et, ma foi, pas toujours très réaliste. Enfin, ne boudons pas l’enthousiasme de ces instants privilégiés, en agréable compagnie et un verre à la main. Ainsi, dans le cadre de notre rôle de skieur-alpiniste, on se promet de mieux aborder nos virages en neige profonde, plutôt facile, de parfaire notre forme physique par un entrainement régulier, déjà moins facile, de mieux appréhender notre technique de progression en pentes raides, beaucoup moins facile. Et alors, quid du renforcement de nos connaissances des conditions de la neige et de la perception des risques d’avalanche ?

Lire la suite ›

Publié dans Courses

Première neige de l’année …

img_0052 img_0053 img_0056 img_0057

Publié dans Courses

Noël en Billens

_dsc0377      mixetremix_neige_03

img_4165 img_4162 img_4159

Ce n’était évidemment pas les conditions que nous attendions.

En novembre, une couche de soixante centimètres de belle crème blanche recouvrait les pâturages et les myrtilliers du Molard, nous laissant rêver à un Noël blanc et un hiver extraordinaire. Mais une semaine plus tard, un fort courant du Sud nous amène le foehn et fait apparaître ça et là les premières dents de lion, et six semaines plus tard, le traineau du Père Noël est en rade quelque part entre Korvantunturi en Finlande et Droeback en Norvège, faute de neige pour le faire glisser. Les livraisons des commandes des enfants méritants devraient donc se faire par DHL ou FedEx, comme quoi, s’il faut admettre qu’on n’arrête pas le progrès, on peut aussi faire la réflexion que tout fout le camp ! Lire la suite ›

Publié dans Courses

Première neige au Molard

20161112_13394120161112_13430820161112_11533120161112_13103420161112_11431420161112_111019

 

Publié dans Courses

Mont Vully

rsz_1img_4112 rsz_img_4130 rsz_img_4126 rsz_img_4105 rsz_img_4094 rsz_img_4093

Le plafond nuageux était très bas ce dimanche-là. La température avait chuté pendant la nuit et les précipitations abondantes de la veille avaient fini par blanchir les crêtes et les clairières du Jura que l’on distinguait ça et là au travers de trouées, formant des taches plus claires aux contours imprécis, se mêlant aux multiples nuances de gris des bancs de brumes trainants. Le ballet intermittent des essuie-glaces laissait penser que cette journée serait très humide et donc, par précaution, un parapluie avait été glissé dans chaque sac. Néanmoins, après une brève bruine, qui nous rappelait de vivifiants souvenirs bretons, le temps fut plutôt clément et quelques belles ouvertures bleues vinrent ponctuer cette agréable balade. Lire la suite ›

Publié dans Courses

Contre Van et marée

img_3886 img_3863 img_3851 img_3842 img_3841 img_3826

Enchâssé dans le cirque formé par les Dents du Midi et la Tour de Sallière, six cents mètres au-dessus du vallon de Van, le lac artificiel de Salanfe se rejoint, par un chemin raide et caillouteux qui sinue dans la pierraille des dévaloirs, entre les hautes parois de granit sombre et les mélèzes épars, jusqu’à atteindre la couronne du barrage. Depuis la rive du Rhône déjà, on ressent l’étrange sensation d’apesanteur de ce décor vertical, fait de masses noires lisses d’un côté et d’abîmes étroits et profonds de l’autre. Dans cet environnement abrupt, il faut porter haut le regard pour accrocher la lumière et découvrir un coin du ciel. Ça laisse l’impression d’évoluer dans un décor fantastique dessiné par Schuiten, auquel il ne manquerait que des elfes, des follets et des vouivres pour devenir réalité. Lire la suite ›

Publié dans Courses

A l’Ouest de l’Eden

img_3817 img_3815 img_3802 img_3770 img_3742 img_3741

A l’heure où le soleil enflamme les sommets du Chablais et s’apprête à illuminer le bassin lémanique, le vallon d’Orgevaux est plongé dans une torpeur froide et humide bien automnale. La brume, qui a envahi tout l’espace, du fond du vallon de Villard jusqu’aux crêtes alentours, s’écrase en fines gouttelettes sur les carreaux des fenêtres qui dégoulinent en étroites coulées saccadées sur le verre. Devant le chalet, le feuillage jaunissant du bouleau émerge vaguement dans la lumière blafarde du matin, dans une sorte de flou mouvant, semblant rappeler les atmosphères lourdes des environs du château de Poudlard. Lire la suite ›

Publié dans Courses